Jocelyn Cottencin

Chronique d'un automne, les formes du travail

Chronique d'un automne, les formes du travail Chronique d'un automne, les formes du travail Chronique d'un automne, les formes du travail Chronique d'un automne, les formes du travail Chronique d'un automne, les formes du travail Chronique d'un automne, les formes du travail
X

Chronique d'un automne, les formes du travail

Chronique d’un automne, les formes du travail est un installation réalisée dans le cadre d'un 1%.
c'est un film lacunaire – c’est à dire sans histoire linéaire mais qui croise une polyphonie de voix. Il y a dans ce projet l’envie de filmer l’environnement actuel de Roubaix comme autant de paysages possibles, comme mémoire d’un passé ouvrier, d’une culture de la dépense, de l’épuisement et le confronter à des questions contemporaines.

 

C’est une œuvre filmique qui permet d’activer des éléments du passé, du présent et de ce qui est à venir. Le film a comme motif principal la relation au travail, au travers de portraits des étudiant.e.s, des enseignant.e.s et du personnel adminsitratif,  de traversée de Roubaix et de performances réalisées dans l'espace public.

 


Projet réalisé avec la collaboration
de KATERINA ANDREOU et EMMANUELLE HUYNH

X