Jocelyn Cottencin

DE VERTICAL, DEVENIR HORIZONTAL, ÉTALE

DE VERTICAL, DEVENIR HORIZONTAL, ÉTALE DE VERTICAL, DEVENIR HORIZONTAL, ÉTALE DE VERTICAL, DEVENIR HORIZONTAL, ÉTALE DE VERTICAL, DEVENIR HORIZONTAL, ÉTALE DE VERTICAL, DEVENIR HORIZONTAL, ÉTALE DE VERTICAL, DEVENIR HORIZONTAL, ÉTALE
X

DE VERTICAL, DEVENIR HORIZONTAL, ÉTALE

Jocelyn Cottencin et Emmanuelle Huynh ont initié en  2014 une recherche s’intéressant aux territoires urbains à partir de gestes et de mouvements, à l’histoire et aux présents des lieux. 

Le premier chapitre de cette série de portraits de villes, est celui de New York « A Taxi driver, an Architect and the High Line » (2016), le second celui de Saint Nazaire « Nous venons de trop loin pour oublier qui nous sommes » (2019). Au travers des modalités de rencontres avec les habitants et les énergies présentes sur place, ils collectent des paroles et prolongent des gestes, des mémoires, engagent des actions, des expériences.

Emmanuelle Huynh et Jocelyn Cottencin viennent de disciplines différentes, pour la première la danse et la performance, pour le second les arts visuels, le graphisme, le film mais ils partagent
des questions récurrentes dans leurs travaux respectifs qui trouvent dans cette collaboration un territoire d’amplification et d’expérimentation.

Ces projets sont toujours réalisés en trois phases. La première est un travail de repérage, de rencontres, de tournages et d’ateliers qui engageront des communautés dans le projet. Le second est un temps de tournage préparé, d’actions et de performances réalisées dans l’espace public. Le troisième temps est celui du traitement des matériaux visuels et sonores, du travail d’écriture, de la performance qui prolongera l’installation et les films.

Pour poursuivre cette série de projets qui opèrent comme des révélateurs de la mémoire urbaine, Emmanuelle Huynh et Jocelyn Cottencin ont actuellement deux nouveaux portraits en cours : São Paulo et Houston. Un partenariat avec Diverse Works leur permettra de raconter une histoire de Houston, ses ouragans, sa frontière avec le Mexique, ses ressources naturelles, et tout ce qui définit cette ville et les rencontres humaines qui se dégagent de son paysage. C'est un projet qui permettra de découvrir une nouvelle facette d'une ville en constante transformation culturelle.

Elle/il présentent au carré d’art de Nimes, une série de pièces et installations qui retraversent leurs projets communs.


 

X